Ouest-France du 24 octobre 2019

De Babylone à Google Earth, le monde en carte.

L’Amicale laïque de Penmarc’h propose de se plonger dans les cartes. Hier, nous consultions les cartes routières Michelin mais aujourd’hui c’est Google Maps ou les écrans GPS qui nous orientent.

Les premières représentations de la terre étaient construites sur des mythes comme celle du monde chrétien. Au cours des siècles, l’approche cartographique est devenue de plus en plus scientifique et ses visages se sont multipliés.

Les GPS et autres Google sont de plus en plus utilisés par la presse en infographie. La question se pose de savoir si cette utilisation est neutre ou manipulée.

Pour faire une lecture intelligente et critique de ce phénomène planétaire, Claude Nicot, agrégé de géographie, donnera des clefs de compréhension pour débattre si oui ou non ces nouveaux outils ont été conçus pour « Pouvoir, piller et posséder » selon le titre d’une fameuse série de la BBC.

Vendredi 25 octobre, à 18 h, conférence-débat avec Claude Nicot, à la Maison Pour Tous.