Le Télégramme du 13 écembre 2021

La laïcité, « une valeur essentielle de notre République »

Les intervenants lors de la cérémonie sur la laïcité en Mairie de Penmarc’h

La Journée de la laïcité a donné lieu à une cérémonie, jeudi, en mairie de Penmarc’h. Plusieurs allocutions et lectures ont commémoré la loi du 9 décembre 1905.

À l’occasion de la Journée de la laïcité, la ligue de l’enseignement du Finistère, l’Amicale laïque et la municipalité de Penmarc’h ont organisé, jeudi, une cérémonie pour commémorer la plantation de l’olivier de la laïcité dans le jardin de la mairie, le 7 décembre 2019.

Cette année, c’est en intérieur que s’est déroulée la cérémonie où ont été évoquées la loi du 9 décembre 1905 et la laïcité. « Cette loi doit être expliquée et défendue dans ce qu’elle a de fondamental : la tolérance et la liberté », a expliqué Yves Roussin, président local de l’Amical laïque. « Aujourd’hui, la loi de séparation des Églises et de l’État souffle ses 106 bougies ; cette date est pour nous tous, laïques républicains, l’occasion de ne pas nous laisser enfermer dans une image poussiéreuse, passéiste mais au contraire dire haut et fort que la laïcité est l’avenir de l’humanité », a commenté Thierry Abala, président de la ligue de l’enseignement du Finistère.

Des lectures fortes

Pendant la cérémonie, les élèves de l’école Auguste-Dupouy de la classe de Véronique Royant ont lu le poème « La Rose et le Réséda », de Louis Aragon, et Xavier Bazin a ému la soixantaine de personnes présentes en lisant « Charlie vivra », l’éditorial de Laurent Joffrin au lendemain des attentats de Charlie, et l’article « Fanatisme », issu du Dictionnaire philosophique de Voltaire, dénonçant toute forme de fanatisme.

Gwenola Troadec, maire, a rappelé à tous que « la laïcité est inscrite dans la constitution, qu’elle en est un principe fort, une valeur essentielle de notre République ».