Illettrisme, en parler, en parler, en parler

Tous concernés par ce sujet complexe de l’illettrisme.

L’Amicale Laïque de Penmarc’h, en lien avec les Amicales Laïques du Pays Bigouden entend apporter sa contribution au repérage et au soutien des personnes en difficulté avec la lecture, l’écriture et le calcul. Ce sont 2 500 000 personnes qui sont concernées en France.

Afin d’aider à la compréhension de ce qu’est l’illettrisme, le film « Illettré » de Jean- Pierre Améris a été projeté au cinéma Eckmühl. Il a permis aux spectateurs de mesurer à la fois les stratégies de contournement employées par les intéressés pour cacher le plus longtemps possible les difficultés auxquelles elles sont confrontées dans la vie de tous les jours. La moitié des personnes concernées travaille, mais à la moindre modification de l’organisation générale ou des tâches à accomplir, elles ont des difficultés de compréhension et d’intégration des règles de sécurité par exemple. Et c’est l’accident qui peut être grave.

La conférence tenue le jeudi avec la présence du Président de l’Agence Nationale de la Lutte Contre l’Illettrisme, Christian Janin, présent également lors de la projection du film, a permis aux participants d’approfondir la problématique. En premier lieu : en finir avec les idées reçues. Trop souvent les personnes en difficultés se sentent stigmatisées, ce qui participe à leur réserve et les entraine vers le déni.

Il faut donc les mettre à l’aise et pour cela : en parler, en parler, en parler.

C’est 7% de la population adultes (entre 18 et 65 ans) qui est concernée. Pour la Bretagne, en 2018 et 2019 lors des journées Défense et Citoyenneté, 9,5% et 9,8% des jeunes sont en difficulté de lecture (soit 4 000 jeunes) dont 5,2% et 5,3% en grande difficulté (soit 1 700).

Christian Janin a abordé de façon simple l’ensemble de la problématique ainsi que l’approche du rôle de l’Agence pour organiser les actions menées et les aides possibles auxquelles les acteurs agissant sur cette question peuvent prétendre.

Les Amicales Laïques du Pays Bigouden entendent apporter leur pierre aux actions possibles et prendront contact dès la rentrée avec différents acteurs pouvant également être intéressés par cette approche : Ecoles, Associations, Entreprises etc.

L’Agence Nationale de Lutte contre l’Illettrisme est en cours de recrutement d’un(e) chargé de mission pour la Bretagne. La région Bretagne a élaboré un plan de Prévention et de Lutte contre l’Illettrisme. Ces deux structures seront contactées pour étudier les aides possibles afin de poursuivre le projet de faire prendre conscience de ce problème, d’aider au repérage des personnes en situation d’illettrisme en les mettant en confiance. Il s’agira aussi de mettre en place le réseau nécessaire pour faire connaître les aides possibles.