Brennilis : Une centrale nucléaire sous surveillance

Françoise Richard, chargée de l’information environnement au conseil départemental du Finistère, est venue salle de la MPT nous expliquer l’évolution du démantèlement de la centrale nucléaire de Brennilis.

Une quarantaine de personnes est venue échanger avec notre conférencière.

Coordonnatrice à part entière de la CLI (commission locale d’information des Monts d’Arrée), Mme Richard nous a permis de comprendre l’évolution dans le temps de la déconstruction.

La CLI a pour fonction d’assurer le suivi d’information et de concertation s’exerçant sur les domaines de la sureté nucléaire, la radioprotection et l’impact des activités nucléaires.

L’objectif est de mieux connaitre les impacts des activités sur les personnes et l’environnement pour ce qui concerne les installations du site.

La CLI  s’appuie sur deux organismes indépendant l’ACRO (association pour le contrôle de la radio – activité dans l’ouest) et le gendarme du nucléaire l’ARS (autorité de sureté nucléaire). Ces organismes assurent des prélèvements sur les matériaux, matériels et environnement.

L’exploitant EDF assure les travaux.

Quelques chiffres pour conclure :

  • Construction 1962 – 1967
  • Exploitation 1967 – 1985
  • Arrêtée définitivement en 1985
  • Déconstruction depuis 2000 avec une prévision de fin de chantier en 2038.

Si vous désirez plus d’informations vous pouvez vous reporter aux pages internet de la CLI : https://www.finistere.fr/cli-monts-arree

Quelques longues heures de labeur devant nous.

Une visite sera programmée du site par l’amicale laïque inscrivez- vous par mail amicalelaiquepenmarch@gmail.com ou sur ce site.

 

La prochaine rencontre de l’Amicale Laïque de Penmarc’h  sera le 5 avril avec la lecture du texte de Rachid Benzine « Lettre à Nour ».