Éducation. Blanquer fait de la lecture une priorité

Article du Télégramme du 13 octobre 2017

 

Le ministre de l’Éducation nationale a présenté la campagne à l’Institut de France, au côté d’Hélène Carrère d’Encausse, secrétaire perpétuel de l’Académie française.
«Ensemble pour un pays de lecteurs». Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, a lancé, ce jeudi, une campagne pour redonner le goût de la lecture aux jeunes. En s’appuyant sur l’association Lire et faire lire, qui compte plus de 17.000 bénévoles.
Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Éducation nationale, a décidé d’apporter son soutien à l’association Lire et faire lire. Comme l’ont fait ses prédécesseurs, mais avec plus d’envergure.
Il l’a donc annoncé, hier, lors d’un discours prononcé à l’invitation d’Hélène Carrère d’Encausse, Secrétaire perpétuel de l’Académie Française, en présence des représentants d’associations d’élus. Et il va demander aux recteurs de traduire, en actes, ses bonnes intentions.

« La lecture à voix haute est une manière de lutter contre la première des inégalités, celle du langage », plaide Jean-Michel Blanquer. « C’est une manière de donner aux enfants des racines et des ailes, en favorisant le lien intergénérationnel ».

« L’ouverture vers l’imaginaire »

L’association Lire et faire lire forme et encadre ses membres (ils sont plus de 17.000 bénévoles, dont 90 % de femmes) pour qu’ils plongent les enfants « dans le bain du langage, l’ouverture vers l’imaginaire », pour reprendre la formule du ministre. Ils le font en milieu et en temps scolaire mais pas exclusivement.

Initiateur et figure de proue de Lire et faire lire, le romancier Alexandre Jardin aime à rappeler que tout a commencé, il y a 17 ans, dans le prolongement d’un projet mis en oeuvre par un groupe de seniors brestois. Et il se félicite évidemment de l’engagement du ministre. Pour l’occasion, il a également appelé à la rescousse une vingtaine d’écrivains notoires acceptant de devenir des ambassadeurs de l’association. Lire et faire lire, c’est déjà une belle histoire.