Conférence du vendredi 06/03/2020 sur l’érosion du cordon de galet à Plovan

           
Vendredi 6 mars, l’Amicale Laïque de Penmarc’h avait invité Pierre Gouletquer archéologue et
observateur de son milieu afin de nous parler de l’ « Erosion du cordon de galets à Plovan : la mer a le dos large. »


Les tempêtes de l’hiver 2013-2014 avaient profondément bouleversé le cordon de galets à Plovan, en particulier par l’apparition d’une grande brèche à la pointe nord de l’étang de Kergalan. Cela avait permis de mieux comprendre la nature du cordon lui-même et la façon dont il réagissait à la pression des cours d’eau de Trunvel et de Kergalan, ainsi qu’aux assauts des déferlantes.

Les tempêtes de cet hiver offrent l’occasion d’actualiser ces observations et de préciser la part des interventions humaines sur l’érosion de notre littoral et ce qu’il faut bien appeler la disparition de cette curiosité naturelle que représente l’Ero Vili.

C’est un auditoire de 80 personnes qui ont écouté avec attention les fluctuants mouvements des cordons de galets en bordure des étangs de Trunvel, le creusement par résurgences de ces cordons, les mouvements de sables qui soudain peuvent devenir sables mouvants et ensevelir jusqu’à une voiture.

Le débat avec le public a permis d’approfondir certains aspects de la conférence.